Un Dieu qui se révèle – Œuvre n°14

Panneau de revêtement mural : Une assemblée de mystiques

Céramique à décor de lignes noires et de glaçures colorées

(Iran, vers 1700-1800)

149 - revêtement mural - hommes et ruisseau

« Job prit la parole et dit à Dieu : « Qu’est-ce que l’homme pour en faire si grand cas, pour fixer sur Lui, ton attention ? » »

(Livre de Job 7,17)

ENTRÉE

Ce panneau décoratif du XVIIe-XVIIIe siècle, composé en céramique provient sans doute de l’Iran, sous la dynastie des safavides, l’une des grandes puissances du monde musulman de cette période. Ceux-ci ont imposé le chiisme comme religion d’état : le chiisme est un courant de l’islam qui remonte à la crise provoquée par la succession de Mahomet, au VIIe siècle. Autour des safavides, s’est développé un art de cour rayonnant.

 

LECTURE DE L’ŒUVRE

Au bord d’une rivière poissonneuse et sous les ramures d’un pommier, quatre personnages assis sont réunis. Dans cette riche nature, quelques oiseaux s’aventurent tandis qu’un serpent s’est enlacé sur l’une des branches. Raffinement et apaisement : une atmosphère de repos accompagnée peut-être de pensées et d’agréables échanges émane de cette figure décorée à la ligne noire. En effet un trait sombre délimite les glaçures colorées, posées sur un fond blanc, une technique très utilisée pour les ornements des palais.

Les personnages sont des soufis : généralement, ces croyants se regroupent autour d’un maître spirituel qui leur partage son enseignement et son rayonnement. Ils recherchent le divin et s’efforcent d’appliquer la volonté d’un Dieu transcendant, inconnaissable ; dès cette terre, ils visent une expérience du surnaturel, une union à Dieu. La beauté de la nature qui les entoure ne les emmènerait-elle pas déjà vers le créateur qu’ils désirent ?

 

ÉCHO SPIRITUEL

Musulmans et chrétiens mettent en avant la dimension insaisissable de Dieu. Cependant la Bible nous invite à contempler la création dévoilant des traces du Créateur… Qui donc est ce Dieu qui s’intéresse à l’homme ? Lui laisse le soin de reconnaître progressivement son visage ? Il manifeste son désir bienveillant au point de lui confier sa création.

D’UNE ŒUVRE A L’AUTRE

Dieu, en nous confiant sa création, nous invite à la comprendre. Allons à la rencontre d’un philosophe qui a cherché à rejoindre le fond originel de la nature et de l’homme !

Cliquez ici pour passer à l’œuvre suivante